Rechercher

Pour une indignation juste et sereine


Ecrit le 30/07/2016

Le soir de l’attentat du Bataclan, le père de mes enfants, fils d'immigré kabyle, est venu me voir indigné en me disant : « depuis mon enfance, je vois, je perçois la peur des français lorsque je marche dans la rue ou que je rentre dans un bus. En voyant ma tête d’arabe les personnes âgées cachent leur sac, les hommes durcissent leurs regard ». A l'époque je m'étais dis qu'il exagérait un peu et qu'il était juste angoissé par les événements".

Hier, une patiente est venue me raconter qu’après avoir osé signaler à sa direction le harcèlement qu’elle subissait de la part d’un de ses collègues, plusieurs personnes étaient venues la voir en lui exprimant leur "indignation": « pourquoi fais-tu cela, tu vas briser sa carrière, tu sais bien que ce collègue est bête, il faut prendre un peu de recul, c’est comme ça dans le monde du travail…"

L’indignation est une émotion nécessaire à la cohésion sociale. Elle sert à signaler à la justice les maltraitances dont nous sommes témoin. Lorsque cette émotion est perturbée par une peur inconsciente elle peut déclencher en nous agressivité, lâcheté , ou tout simplement une inhibition à signaler l’injustice dont nous sommes témoin qui prend au corps, bloquant en nous toute possibilité d'expression.

Si nous voulons œuvrer efficacement pour un monde de paix, nous devons commencer par regarder en face nos peurs de la différence mais aussi nos souffrances face aux situations d’injustice puis fermer les yeux pour activer la ressource naturelle de désactivation des perturbations émotionnelles, afin qu’elle nous apporte l’apaisement émotionnel indispensable à un « vivre ensemble » juste et serein.

3 vues
Me suivre
Mes coordonnées

Maylis SEGUIER

19, avenue du pavé neuf

93160 NOISY LE GRAND

FRANCE

Tel: 06 17 55 88 82
maylisseguier@gmail.com

© 2023 par STUDIO PILATES. Créé avec Wix.com