Rechercher

Eléments cliniques de petites discriminations ordinaires


Et si la discrimination ordinaire n’était rien d’autre que les conséquences sociales d’un blocage émotionnel face la surprise qu’occasionne la rencontre avec la différence ?


La différence, c’est vaste et généralement ça n’est pas un problème mais parfois, on va rester bloqué dessus. ça peut être la couleur de peau, la nationalité, les préférences sexuelles, la physionomie, le handicap, le don, les envies, les goûts…

Et si le problème n’était pas la différence mais la surprise que cette rencontre a déclenché chez moi ?


La surprise est une émotion qui s’active lorsque l’on est confronté à quelque chose de nouveau et qui disparaît généralement passés les premiers instants simplement en allant à la rencontre de cette différence.

Maintenant si cette émotion est perturbée, cela fausse ma compréhension de la situation me faisant considérer l’autre comme un danger.

L’émotion Surprise perturbée va entraîner une réaction de défense face à un faux ennemi, comme n’importe quelle phobie. La perturbation agit entre les deux personnes comme une clôture électrique, agressant les deux protagonistes et conditionnant à éviter de s’approcher de trop près.

Si mon entourage affectif est lui aussi atteint de cette même « phobie » il va m’apprendre légitiment comment me protéger de cet « ennemi » : comment le fuir, comment le combattre, comment l’éviter, comment le nier, le mépriser, comment justifier toutes ces petites maltraitances émotionnelles quotidiennes que je lui fais vivre. L’intention du regard, la tonalité de la voix, les mots choisis seront aussi autant de moyens d’expression de ces défenses contre un ennemi imaginaire devenu victime réelle.

Je peux aussi avoir un entourage très à l’aise avec les différences et qui du coup ne comprends pas mes réactions de peur. Les sermons, les prêches de tolérance de la différence m’apprendront à ne pas montrer mon blocage mais lorsque je serais confronté à la situation, tous ces mots disparaîtront comme par magie laissant place à mes instincts de protection face à l’illusion d’un combat.

Finalement, qu’est ce que j’ai mis en place dans ma vie pour éviter d’être surpris par la différence de l’autre ? et si ce que j’avais mis en place pour me protéger était justement ce qui m’empêchait de me réaliser ? Oser se laisser surprendre par la différence de l’autre, c’est prendre le risque de traverser la clôture électrique pour aller découvrir des contrées inconnues convoitées parfois depuis toujours.

4 vues

Posts récents

Voir tout

Coupable ou...coupable?

20 Novembre 2009 Dernièrement, un cas de méningite a été signalé dans l’école de mon fils. Nous avons du nous rendre en urgence chez un médecin pour qu’il lui prescrive un antibiotique adapté mais qua

Me suivre
Mes coordonnées

Maylis SEGUIER

19, avenue du pavé neuf

93160 NOISY LE GRAND

FRANCE

Tel: 06 17 55 88 82
maylisseguier@gmail.com

© 2023 par STUDIO PILATES. Créé avec Wix.com