Rechercher

Coupable ou...coupable?


20 Novembre 2009 Dernièrement, un cas de méningite a été signalé dans l’école de mon fils. Nous avons du nous rendre en urgence chez un médecin pour qu’il lui prescrive un antibiotique adapté mais quatre pharmacies plus tard, nous n’avons pu que constater que les stocks avaient été vidés dans notre ville et dans les environs

A l’intérieur de moi plusieurs émotions se sont fait entendre.  De la colère, de la peur mais le plus désagréable était vraiment ce sentiment d'impuissance à protéger mon fils d'un danger potentiel.

A ce jour, pro et anti vaccin contre la grippe H1N1 s’opposent. Alors que finalement, seul des expertises pourraient permettre d’évaluer la dangerosité tant de la grippe que de son vaccin, le débat semble plutôt tourner autour de notre capacité à faire confiance en nos dirigeants pour nous protéger.

« tu es pour le vaccin car tu es pro gouvernement,  tu te soumets, tu suis les directives d’en haut comme un mouton sans réfléchir…tu es toujours trop inquiet, tu es envahis par l'insécurité et la peur...tu es manipulable et manipulé"  « Tu es contre le vaccin parce que tu es contre le gouvernement,  car tu ne peux pas t’empêcher de remettre en question toute forme d'autorité. Ne viens pas pleurer s’il arrive quoi que ce soit à tes enfants alors que tu ne les a pas vacciné, ne viens pas me demander de t’aider à porter ta culpabilité si tu ne fais pas exactement ce que l’on te demande. Tu es irresponsable ! »

« Tu n’as pas d’avis, c’est encore pire car tu es complice du pire qui puisse arriver, même si cela n’arrive jamais! Tu ne dis rien, tu ne fais rien, pourtant vacciner massivement risque de favoriser la mutation du virus entrainant la pandémie; ne pas vacciner risque de mettre en danger ton enfant, de participer à la contamination du virus... ta  lâcheté est dangereuse ! »

Magnifique double lien ou quoi que je dise et que je fasse, même rien, de toute façon, j’ai tort. A ce jour, je ne peux qu’accepter l’intention manifeste de protection du gouvernement et les moyens qui ont été mis en oeuvre pour que la majorité des français bénéficie de la solution qu'ils proposent. Je souhaite surtout les remercier de me rappeler que l’on a tous individuellement une responsabilité de conscience  face à la contagion. D'un autre côté, je ne peux qu'entendre les inquiétudes de certains spécialistes quant à l'utilisation de ce vaccin. Il ne me reste donc comme issue que  d'accepter de me confronter à  ce sentiment d'impuissance à protéger ceux que j'aime. Pouvoir admettre la colère et la peur qui m'envahissent m'aide à me désengager du conflit intérieur.

Je me recentre sur ce qui est important pour moi et me permet de me reconnecter aux solutions qui sont les miennes. Quand je cuisine des légumes frais, que je sors avec les enfants m'oxygéner en forêt, je contribue, à ma manière à renforcer leur système immunitaire.

Je crois qu'il s'agit aussi d'apprendre à être tolérante envers mon entourage durant ces petits moments de la vie quotidienne ou je me sent impuissante à les protéger , à les soulager de leurs souffrances, à les soutenir dans le changement. La colère que j'exprime ne sert qu'à renforcer en eux la croyance que je n'ai pas confiance en eux, que je ne crois pas à en eux. Mais pour arriver à cela, il me semble que cela passe d'abord par une nécessaire bienveillance vis à vis de soi même. Est il si simple d'avoir un dialogue intérieur positif et tolérant? Lorsque l'on y arrive pas, n'avons nous pas tendance à immédiatement nous juger nous faire des reproches?

Le plus important ne serait il pas de faire simplement du mieux que nous pouvons pour reconnaître et accepter  ce sentiment d’impuissance à protéger ceux que nous aimons afin de réussir à rester à leur côté lorsqu'ils expérimentent leurs propres ressources de protection.

18 vues

Posts récents

Voir tout
Me suivre
Mes coordonnées

Maylis SEGUIER

19, avenue du pavé neuf

93160 NOISY LE GRAND

FRANCE

Tel: 06 17 55 88 82
maylisseguier@gmail.com

© 2023 par STUDIO PILATES. Créé avec Wix.com